Chine, un pays qui nous a agréablement surpris !

Cela va faire 3 ans que nous voyageons et nous avons eu quasiment un été éternel, nous avons par chance et surtout par choix toujours visité les pays dans leur saison estivale. Mais en Asie il n’y a pas d’été et d’hiver … c’est la saison sèche ou la saison humide. Pour éviter cette saison des moussons qui arrivait en Asie du Sud-est nous nous sommes réfugiés en Chine. Pays dont nous avions entendu parler par des voyageurs mais plus en mal qu’en bien. Bon, on le sait maintenant, les conseils et avis sont toujours précieux, mais il faut se faire sa propre opinion. Cette expression fut amplement vérifiée avec la Chine qu’on a beaucoup appréciée.

Chine (56)

À notre arrivée en Chine nous calculons que nous avons passé 5 mois en Asie du Sud-est. Cela nous a paru un peu long vers la fin. La chaleur, la grande densité de population et donc le manque de grand espace … ce fut une bonne expérience, mais un peu trop longue à notre goût. C’est pourquoi on avait hâte de découvrir la Chine !

Après avoir changé nos derniers dongs (monnaie vietnamienne) nous nous dirigeons vers le poste-frontière, les passeports seront contrôlés 4 fois, les sacs passés aux rayons X et un nous aurons droit au salut militaire comme bienvenue, nous sommes en République populaire de Chine !

Charles, Voyageurs Vagabonds, Vietnam

Charles négocie le taux de change

 

Nous voulons rejoindre Chengdu au plus vite pour des raisons administratives et nous prendrons donc pour commencer un bus-couchette (trop la classe après celui du Laos) pour Kunming.

Il est 1h du matin quand nous arrivons à la gare routière de Kunming. On assemble les vélos dans la nuit, contrairement en Asie, ici peu de personnes nous prêtent attention. C’est notre première grande ville chinoise (7 millions d’habitants) et nous sommes bien heureux de la traverser de nuit! On peut se permettre des demi-tours sur les grands axes, des sens interdits etc … on ne comprend rien au chinois, mais ça roule bien ! L’objectif est d’être à la gare Centrale pour 6h (direction Chengdu) autant dire qu’on est large !

Kunmig, Chine, nuit,

Après 15h de train nous sommes heureux de rencontrer Sarah et Scott, nos deux hôtes à Chengdu. Ils sont australiens et font aussi un tour du monde à vélo, ils font une pause en Chine pour enseigner l’anglais et gagner des sous pour continuer le voyage ! Nous restons une semaine chez eux, dans le confort de leur grand appartement! On décide ensuite de faire une boucle de 900km pour aller voir un parc national situé dans les montagnes « tibétaines ». Mais pourquoi une boucle ? Car Valentin doit renouveler son passeport au consulat (l’ancien est plein!) et il sera prêt au retour de notre escapade (un peu moins de 3 semaines).

Ce fameux parc valait-il les 900km ? Seul Charlo peut vous répondre. En effet nous apprenons en arrivant que l’entrée coûte 30€ environ et cela nous paraît exorbitant. Charles, vraiment motivé, décide de passer l’entrée vers 4h du matin quand les gardes dorment bien. En clair il fraude, mais il a du mérite, car il a tout fait en sandales et cela représente quelques 40km en une journée !! Il nous ramène de belles photos et une bonne excuse pour rester une journée au repos dans un hôtel (il a mal aux pieds haha)!

Chine (14)

 

En Chine, comme dans d’autres pays que nous avons traversés (lien article Birmanie), le camping n’est pas autorisé. On ne sait pas trop ce que les autorités craignent, mais ils veulent tout contrôler : les hôtels nous enregistrent au poste de police, etc. Mais nous on s’en fiche, on veut camper, alors on se cache et ca marche la majeure partie du temps. Cette après-midi-là, après une longue descente nous décidons de faire des courses et de boire un coca sur les marches d’une supérette. Pour nous, rien de plus normal et vers 18h on décide de sortir de la ville pour trouver un campement.

1km plus loin, un homme nous demande nos passeports. Il n’a pas l’air d’être un policier alors on dit non. Mais quand on voit son uniforme dans la voiture et qu’il nous parle en anglais, on comprend qu’il ne blague pas. Alors nous lui montrons nos passeports, mais sans le lui donner. Il nous invite à manger et ça, on ne peut pas refuser même si on n’avait pas faim après tout ce qu’on venait de grignoter !!

Chine

Repas offert par la police

 

En discutant à table, on se rend compte qu’on a affaire à un vrai officier de police, en plus en charge des touristes de la province. Merde, on est tombé sur le bon! Ce qui nous achève c’est une photo sur son portable qu’il a reçu de la part d’un « inconnu », une photo de nous trois sur un trottoir buvant du coca. Cette photo a été envoyée à un groupe de discussion entre policiers … ça nous laisse sans voix, même si on fait comme si cela nous amusait! Le ton de la discussion est aimable, mais il pose beaucoup de questions et on devine pourquoi. Il sait sûrement que l’on veut camper et sans nous l’interdire il nous « conseille fortement  » de réserver un hôtel qu’il connaît. Pour une fois on ne va pas jouer aux petits cons et on fait comme le gentil policier a dit et on profite bien de l’hotel haha! Allez la Chine c’est bien un régime autoritaire méga surveillé.

Chine (7)

Voici le bordel que l’on peut mettre dans une chambre d’hôtel

 

 

De retour à Chengdu on se réserve une grosse semaine pour se « reposer », mais c’est en fait une bonne excuse pour passer du bon temps avec Sarah et Scott, profiter de la bonne nourriture du Sichuan réputée pour ses épices et allez voir les fameux Pandas. Pendant notre boucle, le passeport de Valentin est arrivé et surprise : cela a été gratuit!! C’est donc reparti pour 10 ans avec un passeport grand voyageur!

 

 

En discutant des désirs de chacun pour l’itinéraire, on décide d’aller en Mongolie. La Chine est un pays si vaste que nous allons devoir reprendre un train. Cette fois-ci ca sera 36h en direction de Pékin et cerise sur la cerise en place assise (histoire d’alléger le budget) … du jamais vécu encore haha!

Du coup, vous voulez savoir comment c’était ?

HORRIBLE! Si vous voulez détester vos voisins de voyage, une culture, un pays … faites cette expérience lol! De fatigue, nous avons dormi par terre sous les sièges (fallait pas être claustrophobe), on a mangé 6 sachets de nouille instantanés chacun et supportés des dizaines de crachats (qui venaient de bien bien loin). Ce sont de tout petits riens qui au bout de 36h vous achèvent. On s’est dit « plus jamais ça » et avons réalisé à quel point nous aimions le voyage à vélo.

Chine (30)

Jo a trouvé la seul place disponible pour dormir

Une fois arrivé à Pékin nous revoyons notre ami Tom (lien article Cambodge) qui est sur le chemin de la Corée du Sud, nous nous étions quittés au Vietnam.

Chine (41)

 

Depuis quelque temps on prévoit de se rendre à l’ambassade de France pour y fêter le 14 juillet … la réception n’est normalement ouverte qu’aux résidents, mais il reste quelques places disponibles pour les touristes lambdas comme nous : youpi, à nous la bouffe gratuite! Mais il y a une condition : « tenue correcte exigée » et autant vous dire qu’après 2 ans de voyage ça nous a fait peur, car on n’est pas du tout correct selon les « standards normaux » !

Alors aux grands maux les grands moyens, direction Auchan pour faire du shopping! Il faut des chaussures pour Charles qui ne porte que des sandales depuis le Pérou et des chemises pour nous tous! On est comme des enfants qui choisissent leurs vêtements avant la rentrée scolaire !

Chine (53)

Après le relooking

 

Le jour J, dans la file d’attente on regarde les autres et on se trouve pas si mal que ça, on passera sans difficulté. Et la c’est la caverne d’Ali Baba … cela fait très longtemps que nous n’avons pas pu manger de nourriture française et la se présente devant nous : fromages, charcuterie, pâtisserie, yaourts, vins, crêpes, saumon, chocolat, grillades … c’est juste incroyable et on « court » partout histoire de ne rien louper! Au passage, on prend des sacs plastiques que l’on remplit de tout ce que l’on peut nous donner, les réserves c’est sacré pour les cyclistes.

Après cette pause à Pékin nous nous dirigeons vers la Mongolie (650km). Tout d’abord, nous devons sortir de cette mégalopole de 21,5 millions d’habitants pour nous diriger vers le nord en passant par la muraille de Chine. On a de la chance de la visiter en dehors de la période touristique et nous sommes presque seuls! La muraille en elle-même est un rempart banal, moins beau que celui de Saint Malo. Mais ce qui nous a nous trois abasourdi c’est l’environnement dans lequel ça a été construit. Cette muraille de 8 851 km de long est érigée sur des montagnes, le long de lacs. Ça a du être un travail titanesque et on avait peine à imaginer comment ils pouvaient la défendre.

On découvre que cette région accueille aussi nombre de mines de charbon (qui approvisionnent les centrales de la capitale)! Malheureusement pour nous, pendant ces quelques jours il pleut et les camions nous envoient du noir plein partout. On est tous sales, mais en fin de journée quand on se regarde on trouve ça un peu rigolo !

 

 

Ce qu’on trouve moins rigolo c’est cette règle qui s’applique aux stations-service près de la capitale : pas de distribution d’essence si ce n’est dans un réservoir de voiture. Vous trouverez peut être ça plus ou moins standard, mais pas nous. Notre réchaud fonctionne à l’essence et donc quand on nous a refusé de l’essence pendant une semaine on était bien énervé! La raison de cette interdiction ? Le risque de terrorisme … allez organiser un attentat avec un plein d’essence vous verrez si c’est une vraie menace!! Bref, on était exaspéré, mais une fois sorti de la province de pékin on a pu se procurer se liquide précieux des temps modernes et enfin manger … des pâtes haha!

Chine

Envie de se servir soi-même mais pas envie de finir en prison

 

 

Petit à petit, nous observons le paysage se modifier et s’étendre devant nous. Le vent devient plus fort, sûrement moins freiné par le relief ici quasi inexistant. On remarque de plus en plus de yourtes, quelques yaks et alors l’excitation d’arriver en Mongolie nous gagne!

Chine (43)

 

 

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *